Les mains dans le cambouis

Quand on veut prendre la route sur de longues périodes avec un engin comme ArnO’, il faut aussi savoir donner de sa personne pour le maintenir en état. Il y a de nombreuses interventions de dépannage ou de maintenance qui se font en garage, parce que d’envergure ou demandant de la technicité importante. Mais il y a aussi toute une série de réparations ou d’actions qui se font à la maison. Cet article vous propose de les suivre ensemble…

Un pneu sous-gonflé, une batterie vide, un phare hors service… autant de réparations qui, pour certains, semblent déjà d’une technicité chirurgicale digne de la NASA. J’étais de ce genre avant. Mais ça c’était avant ArnO’ !

En achetant neuf ou d’occasion un tel engin, on fait plus que simplement acheter un véhicule. On débute une relation. Surtout avec un T4, un WV T4-102ch-75Kw-2.5l-TDI-moteur ACV-5cyl de 2002. On apprend vite les termes techniques quand il faut trouver des solutions. Le moteur ACV est considéré comme increvable dans le domaine. Mais increvable ne veut pas dire immortel. Il y a plein de petites choses à faire. Les passionnés du genre proposent nombre de blogs, de sites et de forums pour s’entraider. A les regarder, c’est passionnant. Les idées d’aménagements sur Pinterest ou sur Construire son van aménagé. Les conseils techniques sur T4 Zone. Les éclatés moteur sur 7Zap. Les vifs échanges sur telle huile ou telle référence de suspension ou encore les bons conseils sur le FB T4 Family… La liste est loin d’être exhaustive (d’ailleurs, si vous voulez rêver comme nous sur des voyages au long court en van ou pas, retrouvez vite l’article Une belle bande de vadrouilleurs). Mais quand vous êtes à la maison, en confinement ou pas, avec le Van sur chandelle depuis un mois, quand vous êtes au bord de la mer en vacances avec toute la famille à bord, à l’autre bout de l’Europe un samedi après-midi… et que votre moteur fait un VVvvvfvvfvfvfvfvfrfrfrfr ou au contraire qu’il ne veut pas démarrer, c’est une autre paire de clés à molette.

La mécanique a toujours été, pour moi, un mystère. Une chimère que je regarde de loin, dont je comprends le principe, mais que je n’arrive pas à saisir (je n’arrive toujours pas d’ailleurs). Il faut dompter ses peurs et prendre sur soi. Ce qui est formidable avec la communauté des T4istes, c’est la solidarité, les conseils et le respect de ceux qui savent envers ceux qui apprennent. J’ai toujours été surpris de la patience de certaines réponses pour des problèmes expliqués de façon très pittoresque. Un peu comme cette image burlesque de tarif d’un garagiste en fonction du bruit moteur.

A l’achat de notre T4 en 2017, j’avais lu que ce genre de véhicules était comme un gros puzzle. Modifiable, ajustable, remplaçable avec un approvisionnement en pièces presque infini. De l’occasion, du neuf… On ne m’a pas menti.

La communauté des T4istes est vaste et la solidarité bien posée. Aussi, comme beaucoup, j’ai débuté en changeant une batterie… puis une vidange, un amortisseur arrière, une sonde de température moteur, un mécanisme pour retourner un siège, le nettoyage de la van EGR, les silentblocs de l’intercooler, les durites d’électrovanne à dépression, les durites d’eau de l’échangeur thermique d’huile, les bougies de préchauffage, les cardans, les étriers de freins, démarreur… et la liste est encore longue. J’en ai appris des choses, je suis loin d’être autonome. La marge de progression est encore haute. Mais je m’amuse de cela. Et je dois le dire, j’en prends presque plaisir et satisfaction. Il y a d’ailleurs dans cet article, sans doute, une série d’erreurs de nomination d’équipement ou de pièces mécaniques… Par avance, mes excuses si vos yeux saignent en lisant ce texte.


Pour la suite de cet article, je vous propose deux vagues d’informations. Les interventions garagistes et les interventions « maisons » enrichies de quelques photos. L’article est donc évolutif dans le temps. Je vous invite à revenir de temps à autre pour voir l’évolution.

Au garage et pas forcément dans l’ordre chronologique :

  • Poulie Damper
  • Rotule de direction
  • Géométrie et parallélisme
  • Moteur et hélice de ventilateur habitacle
  • Plaquette de frein
  • Vidange
  • Panne affichage/Combiné
  • Recharge gaz climatisation
  • Boitier sonde eau bas moteur
  • Pare-brise

Dans les prochains temps nous aurons aussi :

  • Rotule de suspension avant
  • Axe de pompe à vide et poussoir de pompe à vide

Deux petites interventions que nous confierons à un amoureux et spécialiste des Combi et VW en Alsace, le Garage Philippe à Malmerspach, vous trouverez son site ICI.


A la maison, en plus des aménagements et meubles que vous retrouvez ICI, voici un beau panorama des bricoles que nous avons effectuées, seul, entre copains, avec des conseils de sites, ou des tutos internet :

  • Amortisseurs arrières
  • Van EGR et kit de modification
  • Sillentbloc intercooler
  • Durites d’électrovanne à dépression
  • Bougie de préchauffage
  • Durites échangeur d’huile
  • Démarreur
  • Batterie
  • Suspension moteur
  • Sonde eau bas moteur
  • Embase pivotante (pas de photos)
  • Câblage de lumière passager arrière (pas de photos)
  • Soufflet de cardans gauche et droite (pas de photos)
  • Suppression d’un capteur usure de garniture
  • Silentbloc et suspension ligne d’échappement
  • Frein à main
  • Capteur de vitesse

L’ensemble des actions que nous avons eu l’occasion de faire par nous-même ne sont pas forcément dans la liste (pas de photos). D’autres viendront sans doute s’ajouter à cela. Nous ne manquerons pas de vous le faire savoir.


Il reste relativement compliqué pour moi de pouvoir faire les diagnostiques de panne tout seul. Ne mentons pas, la mécanique automobile reste un véritable métier. Si vous vous lancez dans de telles aventures, entourez-vous bien de gens qui connaissent le sujet et renseignez-vous comme il faut.

Le fait d’aller en garage n’est pas une honte, au contraire, cela a juste un coût. Vous passer de garagiste, aussi gratifiant que cela puisse paraitre pour votre amour propre (en cas de réussite), a aussi un impact sur votre environnement de vie. C’est du travail en moins pour les artisans de votre bassin de vie. A l’heure où les circuits courts et autres solutions de consommations alternatives ont le vent en poupe, c’est aussi un facteur à prendre en compte… Car ne nous mentons pas, commander une pièce en ligne, c’est de l’argent qui n’est pas réinvesti sur votre territoire. A l’opposé de cela, le fait de changer des pièces pour permettre une durée de vie plus longue de votre bien est aussi une action contre l’obsolescence programmée et a pour conséquence de limiter l’impact de votre voiture en fin de vie sur l’environnement. Cette leçon bien moralisatrice effectuée, chacun verra midi à sa porte. Nous faisons nous même certaines actions par « plaisir de faire » mais aussi pour réduire les coûts d’entretien de notre ArnO’.

Si vous n’êtes pas mécanicien dans l’âme, il est tout de même important de savoir comment fonctionne (dans les grandes lignes) votre moteur et d’avoir déjà pris le temps d’écouter votre engin… Non non vous n’avez pas rêvé. Il faut passer du temps pour apprivoiser les bruits dits « normaux » de votre van, de vous familiariser avec, pour pouvoir dès les premiers bruits, envisager une série de possibilités… Une pfpfpfp en roulant, peut-être dû aux roues, à la transmission, au moteur lui-même. De petits auto-tests permettent souvent d’orienter les choses. Si le bruit est proportionnel à votre régime moteur, mais qu’il ne se passe rien sur une courte descente moteur éteint et embrayage enfoncé… il y a des chances que cela vienne du moteur lui-même. Si le bruit ne s’entend plus en roulant, moteur allumé et embrayage enclenché… ce n’est sans doute pas le moteur qui est en cause, mais plus la transmission ou les pneumatiques. Si le problème disparait quand vous changez de surface de route… c’est peut-être juste vos pneus qui chantent plus sur un revêtement que sur un autre. Il ne vous coûte pas non plus d’avoir avec vous un minimum d’outillage de mécanique, pour contrer de petits problèmes en voyageant : serrer un écrou du porte vélo (nous avons eu le cas en Autriche), refixer un élément bois de votre aménagement (c’était le cas en Espagne), démonter le carter de protection basse du moteur car la cosse du démarreur vient vous jouer des tours (l’été dernier au bord de la plage en Bretagne).

Cette caisse à outils est certainement insuffisante pour de grosses réparations, mais c’est ce que je pense être utile pour les petites réparations que je pense pouvoir faire au bord de la route.

Je profite de la fin de cette article pour redonner les différents liens vers les sites et forums d’entraide. Certains demandent des inscriptions (gratuites) ou des questionnaires pour des groupes FB.

  • 7Zap – Qui permet de trouver de multiples plans et éclatés de véhicules.
  • T4 Zone – Qui concentre tout ce qu’il y a de bon pour nos T4 avec un forum interactif et participatif.
  • VW T4 Family – Une page FB qu’elle est bien, avec un esprit famille, avec des conseils et des astuces.
  • Vente pièces VW t4 – Une page FB qu’il faut visiter pour trouver le truc qui fait fonctionner votre machin sur le T4.

Amusez-vous bien en bricolant. Prenez du plaisir en rêvant de vos futurs aménagements. D’ailleurs retrouvez nos articles sur le tiroir de coffre UN POLICHINELLE DANS LE TIROIR, ou sur les meubles de cuisine PETIT MEUBLE AVEC VUE SUR MER.

Pour nous suivre abonnez-vous à notre blog LA ou venez liker la page FB OU LA.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.