Cheminement dans les Dolomites

Durant l’été 2015, nous étions à six au cœur de ce magnifique massif sur le Pale Di San Martino.
Une véritable découverte et un gros challenge sportif. réalisation d’une boucle en cumulant marche en montagne, marche sur glacier, via ferrate italienne et nuit en refuge.

Un trek qui change complétement des raids précédents. Nous avons l’habitude des parcours sur une semaine avec nuit sous tente, mais uniquement avec de la marche et des parties sur névé. Là le chemin était bien ardu.

Bilan 5 jours de rêve et prêt de 12000m de dénivelé cumulé (6000+ / 6400-).
Merci aux cinq compagnons de Trek, aux refuges italiens vraiment sympathique et à Philippe Brass pour ses conseils.

Jour 1 > Arrivé à San Martino Di Castrozza

Premier soir en Italie après une longue route depuis Belfort. Nous étions à deux voitures. Dans le coffre ce qu’il faut pour le trek, plus de quoi faire un bivouac en camping ce soir. Demain matin nous positionnerons les voitures. Une au Passo Rolle pour le départ, une dans le village pour l’arrivée.


Jour 2 > Passo Rolle – Ref Mulaz en passant par Passo venegiota

Pour ce premier jour, nous n’avons pas pris le chemin le plus court pour monter au refuge, mais c’était vraiment jolie tout de même.


Jour 3 > Ref Mulaz – Refuge Rosetta en passant par Passo Del Faragole, Glacier Di Val Strut, Via Gabitta Ignoti et Cima Del Vezzana

Une journée vraiment longue. Nous avons pris une variante plus qui nous a fait monter sur un beau sommet, mais aussi ajouter une belle montée et beaucoup de parcours.

Dès le premier passage en câble, nous avons du sortir la corde pour venir en aide à un groupe qui n’avait pas mis les longes de via pour passer.


Jour 4 > Ref Rosetta – Ref Treviso en passant par le PAsso Della Fradusta et le Passo Canali

Une longue journée de descente. Mais finalement assez rapide à faire. Nous avons même eu le temps de faire une petite via le soir au refuge.


Jour 5 > Ref Treviso – Ref Pradidali en passant par le Passo Sedole

Peut être le journée la plus éprouvante pour moi. Avec une très grosse montée dès le matin, mais surtout avec 3 passages sans équipement. La via ferrata que nous vision était en travaux. Bidouille et débrouille obligatoire. Heureusement que nous avions mis en place une série de soirée de formation avant le départ pour savoir quoi faire si jamais…


Jour 6 > Ref Pradidali – Ref Vela en passant par la vi Guselia, Forcella Porton et Ferrata Velo

Une journée calme et agréable… jusqu’à un gros orage. Pas de solution attendre. Nous ne pouvons plus avancé sous l’orage et la pluie, notre chemin est une via et pas d’autre itinéraire possible.


Jour 7 > Ref Velo – retour à San Martino

Belle et longue descente avant de retrouver la voiture.


Petit bonus. Pour faire cette sortie, nous avons fait une formation interne pour revoir les manip de corde en cas d’urgence, la marche encordée, les nœuds… Et c’était une bonne chose. Nous en avons eu besoin dans le passage Sedole. Du coup presque pas de panique des participants.

Voici un petit récap:


Pour cette sortie, nous avons eu besoin d’une carte TABACCO, ref PALE DI SAN MARTINO 1:25 000 N°022.

En plus de votre matériel de trek et de vos affaires de refuge, il vous faudra l’équipement de via, un piolet, une corde pour les passage encordée ou rappel, quelques sangles, des dégaines et un peu de courage.

C’est un très beau coin.

Bonne rando !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.