Bois ton café, c’est moi qui l’ai fait !

Il n’y a rien de plus agréable que de déguster un bon café au petit matin, que ce soit en vadrouille, en vanlife, en trek ou simplement à la maison… Voici comment nous procédons.

Il y a des questions qui reviennent souvent quand on parle de notre amour pour la vanlife et pour l’aventure en général. Des questions autour des commodités, de l’hygiène, de la nourriture… Et étonnamment, l’interrogation sur notre façon de faire notre café revient assez souvent. « Oui mais, une bonne journée débute avec un bon café… », « Non, moi je pourrais pas, il me faut un café le matin sinon c’est mort »… mais vous croyez quoi, que la vie ou le voyage en van c’est la préhistoire ?

Non, sans blague, nous n’allons pas vous faire le coup des vieux baroudeurs à qui on ne la fait pas… Ceux qui connaissent tout sur tout et qui en ont vu de toutes les couleurs (de café) dans leur vie.

On va juste vous parler de notre façon de faire du café, plus ou moins bon, suivant la méthode utilisée et le lieu où nous nous trouvons.

Pour être complètement honnêtes, il faut aussi avouer que nous ne raffolons pas de café trop « fort ». Les véritables Ristreto italiens, voire même certains cafés en capsule alu sont déjà trop costauds pour nous. Ce qui nous simplifie la vie quand il y a besoin de faire un petit café au milieu de la montagne ou au bord de la plage.

Tout ça pour un café.

Il existe aujourd’hui des dizaines de systèmes qui permettent de faire du café en road-trip ou en trek. Pendant des années, nous avons « fait avec » des petits sachets de café soluble à mélanger avec de l’eau chaude. Ce n’est pas l’apothéose du café, mais déjà bien suffisant quand vous êtes en trek au cœur du Mercantour avec un sac de plus de 15kg sur le dos.

Certains amateurs de « bon » café ont déjà eu les poils qui se sont dressés à la lecture de ces quelques mots « Café Soluble » ou « café lyophilisé ». Mais on ne va pas se mentir (encore) ce n’est vraiment pas lourd et il ne faut que de l’eau chaude en plus. Donc oui, en trek, en autonomie en montagne, on fait avec.

Une petite machine portable ?

Oui, effectivement, il existe depuis quelques années de plus en plus de petites machines qui vous permettent de faire un véritable expresso même au milieu de nulle part.

Les marques Staresso ou Wacaco ou encore Handpresso, proposent des systèmes de petites tailles qui permettent de faire un bon café à l’aide d’une dosette alu ou en dosette tissu.

Mais il est bon de rappeler aussi que ces appareils fonctionnent avec de l’énergie (batterie) et que c’est du poids dans le sac en plus.

Il faut également rappeler que pour faire un café avec ces appareils (Sauf Hanpresso) il faut déjà faire bouillir de l’eau avant de faire couler le café.

Ce n’est pas une solution que nous retenons, mais il semblait important de les mettre en avant. Pour nos virées en trek, nous garderons donc nos petits sachets de très bon (ou pas) café soluble.

Et les Italiennes alors?

Eh ben oui, les Italiennes ne comptent pas pour des prunes (un peu comme les brunes…). Bon nombre de baroudeurs au long cours ont dans leur van, leur voilier, leur paquetage une bonne vieille cafetière à l’italienne, ça tombe bien, nous aussi !

Nous avons eu trois formats de cafetière. La première était une deux tasses. La seconde une quatre tasses, puis la dernière qui est une six tasses. Il faut se rappeler que ces cafetières à l’italienne sont faites pour préparer un café court et très serré dans une toute petite tasse. Rien à voir avec notre breuvage dans nos mugs. Du coup une deux tasses, et bien c’est tout petit dans nos pots de chambre à nous..

Finalement, c’est la version six tasses que nous gardons pour nos cafés. A la maison, en van ou en bivouac. Nous connaissons certains fans qui voyagent avec leur italienne, même en version BagPacker.

Lors de votre achat, il faudra particulièrement faire attention à la matière de votre italienne. Certains modèles vont sur tout type de feu. Certains ne supportent pas l’induction. La nôtre est une version compatible tout type de feu, ce qui nous permet de nous en servir sur notre plaque à la maison…

Et les autres solutions ?

Oui, il existe encore quelques solutions possibles pour se faire un café en voyage. Plus ou moins pratiques, plus ou moins encombrantes, plus ou moins énergivores.

Pour les machines électriques; qu’elles soient à dosette, à capsule, à filtre, sur du 12v, du 24v ou du 230v pour les gros camping-cars… vous avez l’embarras du choix. A condition d’avoir un équipement électrique qui tienne la route pour permettre l’alimentation de votre machine.

Pour les solutions alternatives; mais toujours dans le cosy de votre intérieur, vous pouvez aussi opter pour une cafetière à piston, dont le fonctionnement reste simple, mais qui demande que l’eau soit chauffée avant utilisation. Cet équipement n’est pas forcément compatible avec une utilisation bivouac ou rando, même si certaines sont un peu tout terrain (voir isothermes) ou que d’autres ont la capacité d’être posées directement sur une plaque de cuisson.

Pour les amoureux du filtre; il existe aussi des formules basiques avec support de filtre à poser sur la tasse ou des chaussettes à thé détournées de leur utilisation. Ces alternatives demandent tout de même de faire chauffer l’eau avant l’utilisation.

Pour les véritables aventuriers; il y a aussi le café dit de cowboy. Un café fort au véritable goût de café fait directement dans la bouilloire. Parce que oui, au 19eme siècle dans le Farwest, il n’y avait ni filtre bio, ni mini expresso portable… On avait juste une bouilloire (également appelée pot à café).

Et comment ça fonctionne ton café de Cro-Magnon ?

De Cowboy… pas de Cro-Magnon, ce n’est pas tout à fait la même époque. Le fonctionnement est ultra simple, il suffit de porter à ébullition votre eau dans un pot à café. De rajouter le café moulu et de laisser chauffer 3 à 4 minutes. Retiré du feu en laissant encore quelques minutes. Le café va tomber au fond. Ajouter un peu d’eau froide pour entrainer les derniers éléments de café au fond et versez délicatement dans votre tasse… Voilà le tour est joué.

Pour savourer délicatement la réalisation du Cowboy Coffee voici une petite perle de YouTube qui donne une façon de faire bien typique. Je vous laisse dire bonjour à Kent Rollins, un cowboy qui a de la ressource.

Et ton café alors ?

Vous l’aurez sans doute compris, pour nous, c’est la cafetière à l’italienne qui l’emporte. Elle nous permet de chauffer directement sur un feu, une plaque de cuisson ou tout autre source de chaleur sans avoir besoin d’une bouilloire en amont. Notre installation électrique du van ne nous permet pas d’envisager une grosse cafetière en 12v ou en 230v, et ce n’est pas plus mal. Même si nous voulons avoir un maximum de confort, notre vie minimaliste en road-trip se veut résolument différente de la vie à la maison… en assumant les contraintes.

Un bon café quelque part en Sardaigne

Ces écrits n’engagent que nous, d’autres auront certainement une vision, une expérience différentes qui les pousseront à envisager le bon café du matin d’une autre façon. Nous ne sommes pas fermés à l’échange, et nous le faisons volontiers sur les réseaux sociaux ou le soir autour d’un feu de camp.

Pardon à tous les amis, amateurs de bon mokka italien, qui ont perdu un œil en lisant les bienfaits du café soluble en trek. Pardons, aussi, à ceux qui auront perdu le goût en essayant de faire un café Cowboy.


Quelques liens utiles

Lien vers BAR TALKS qui propose également un bel article sur différentes façons d’envisager le café en vadrouille.

Pour aller à la rencontre du cowboy KENT ROLLINS.

Lien vers CAMPZ qui propose toute une série de solutions pour le café en vadrouille. Certaines photos de cet article viennent de chez eux.

Lien vers CAMPING CAR PLUS qui propose également de l’équipement pour les vans. Certaines photos de cet article viennent de chez eux.

Pour retrouver les équipements nomades ou non de TERRE DE CAFE. Certaines photos de cet article viennent de chez eux.

Si vous cherchez des solutions de filtration, voici le lien vers COMPTOIRS RICHARD. Certaines photos de cet article viennent de chez eux.

Une sélection de cafetières et de bouilloires chez TOP ACCESSOIRES. Certaines photos de cet article viennent de chez eux.

Si la baroude ne vous branche pas, mais que le voyage en camping-car vous intéresse, voici le lien vers CAMPING CAR LE SITE. Certaines photos de cet article viennent de chez eux.


En espérant que ces quelques lignes vous aurons plu. Ne pas hésiter à Commenter et à Partager

Abonnez-vous à ArnO pour suivre nos aventures !

Retrouvez-nous aussi sur Facebook et sur YouTube

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.